Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 21:34

Oh! je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis
En ce temps-là la vie était plus belle,
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Tu vois, je n'ai pas oublié...
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Et le vent du nord les emporte
Dans la nuit froide de l'oubli.
Tu vois, je n'ai pas oublié
La chanson que tu me chantais.

C'est une chanson qui nous ressemble
Toi, tu m'aimais et je t'aimais
Et nous vivions tous deux ensemble
Toi qui m'aimais, moi qui t'aimais
Mais la vie sépare ceux qui s'aiment
Tout doucement, sans faire de bruit
Et la mer efface sur le sable
Les pas des amants désunis.

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Mais mon amour silencieux et fidèle
Sourit toujours et remercie la vie
Je t'aimais tant, tu étais si jolie,
Comment veux-tu que je t'oublie?
En ce temps-là, la vie était plus belle
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui
Tu étais ma plus douce amie
Mais je n'ai que faire des regrets
Et la chanson que tu chantais
Toujours, toujours je l'entendrai!

Jacques Prévert

Partager cet article
Repost0
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 18:30
Partager cet article
Repost0
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 10:53
Partager cet article
Repost0
7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 20:17
Partager cet article
Repost0
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 09:15
Partager cet article
Repost0
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 16:25
Partager cet article
Repost0
21 mars 2007 3 21 /03 /mars /2007 15:12
Partager cet article
Repost0
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 21:26
Partager cet article
Repost0
14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 11:39
Cette expression fait référence aux jugements des accusés au XIIIe siècle.

En effet, pour prouver leur innocence dans des cas litigieux, les accusés devaient se soumettre au jugement de Dieu ou Ordalie par une épreuve. Diverses épreuves plus ou moins redoutables existaient:

  • les duels, ils permettaient de définir lequel des combattants était innocent.
  • l'epreuve de l'eau: l'accusé était plongé pieds et poings liés dans l'eau bénite, s'il coulait il était innocent car l'eau- symbole de pureté- l'avait accepté s'il surnageait il était coupable car rejeté par l'eau.
  • l'épreuve du feu: soit l'accusé devait saisir à pleines mains une barre chauffée à blanc et marcher durant une distance préétablie soit mettre sa main dans un gantelet de métal rougi par le feu ou encore plonger la main dans un bain d'huile bouillante...si la personne sortait indemne ou guérissait dans les 3 jours suivant l'épreuve elle était considérée comme innocente ayant bénéficié de la bienveillance de Dieu.
  • etc, etc

Ces épreuves cruelles et quasi insurmontables sont infligées aux accusés dans une période très pieuse de l'histoire de l'humanité où l'on ne pouvait imaginer qu'un Dieu tout puissant puisse faire souffrir un innocent.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 13:28

 

Mon corps violon .

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ebauche
  • : Quelques extraits d'arts, art-t(r)iste ,lez'arts, biz'arts,blog d'arts.
  • Contact

Articles Récents

Catégories